POMPE A CHALEUR SUR FORAGE D’EAU de marque LEMASSON – Mérignac – Octobre 2013

Un forage d’eau est réalisé pour prélever dans la nappe phréatique le débit nécessaire pour couvrir les besoins thermiques. En général, un second forage est nécessaire pour rejeter l’eau à la nappe. Néanmoins si un puits existe déjà et peut accepter le débit d’eau en rejet, le second forage pourra être ainsi évité.

Ici, le coefficient de performance de la pompe à chaleur est compris entre 4 et 5 et constant (pour 1 kW consommé 4 à 5 KW restitués).

Les forages dans ce cas sont profonds de 20 m environ. Cela peut aller jusqu’à 80 m dans l’Entre deux Mers, par exemple.

Caroline FrankPOMPE A CHALEUR SUR FORAGE D’EAU de marque LEMASSON – Mérignac – Octobre 2013